M'aidant de mes gazouillis (en anglais pour la plupart), des billets publiés sur AmRhaps et des e-mails qui traînent dans ma boîte, j'ai décidé d'essayer de retracer la chronique de mon indignation micro-bloguée. A me relire, je retrouve jusqu'à début octobre un énorme sentiment d'incrédulité (d'où les nombreux "WTF?"[1]) et de « et ça continue, encore et encore, c'est que le début, d'accord, d'accord »... et pourtant je n'ai pas noté tous les détails. Récemment, je me suis plutôt intéressée à ce que McCain avait à dire et j'ai réagi aux nouvelles concernant sa vice-présidente (la quantité d'argent que le parti Républicain a dépensé pour l'habiller chic, le salaire de sa maquilleuse, sa prestation au Saturday Night Live...) en me plaquant les mains sur les oreilles et criant très très fort « la la la la la » et « cela n'est rien, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien, tout va très bien » (ce qui sur Internet revient tout simplement à fermer un onglet, c'est beaucoup plus discret). Enfin, jusqu'à ce qu'elle se moque des recherches sur les drosophyles, ouvrant ainsi une fenêtre béante sur le gouffre sans fond de son manque abyssal de connaissances, et se faisant pour la première fois le sujet de plaisanteries acerbes dans des messages officiels (c'est ainsi que j'ai reçu récemment une annonce pour une présentation de travaux de recherche contenant la phrase « Une semaine après que Sarah Palin se soit moquée du financement de la "recherche sur les drosophiles", J. nous prouvera à tous que les drosophyles continuent d'être un excellent organisme modèle dans de nombreux domaines (...) »

Non, ceci n'est pas une blague. On parle bien de l'élection à la plus haute fonction d'un des pays les plus importants du monde (voire le pays le plus mieux du monde, à en croire Rush Limbaugh, un commentateur politique très conservateur qui aime à répéter que les Stazunis sont la plus grande nation créée par Dieu ou quelque chose dans ce goût là, mais croire Rush Limbaugh n'est pas facile facile pour la gauchiste que je suis). Et, oui, comme le résume très bien mon petit papa, « quelle grosse tache ! » (non pas « vache ». Les vaches sont peut-être limitées intellectuellement — y a pas le gaz à tous les étages, pour sûr, d'où l'expression « un regard bovin » pour parler par exemple de Mel Gibson —, mais elles sont rarement avides de pouvoir. Tant qu'elles ont de l'herbe à ruminer et des trains à regarder passer, les vaches n'emmerdent pas le monde.)

29 août 2008

Really smart choice, Sarah Palin. "Feminists" of the "let's elect a woman no matter what" will like her. Plus she's young. Shit. : Un très bon choix, Sarah Palin. Les « féministes » à la sauce « élisons une femme coûte que coûte » vont l'aimer. En plus elle est jeune. Merde.

30 août 2008

OK so apparently nobody knows Palin, she has zero national / intl experience and is even under investigation for abuse of power. WTF? : Donc apparemment personne ne connaît Palin, elle n'a aucune expérience à l'échelle nationale ou internationale, et elle est même l'objet d'une enquête pour abus de pouvoir. C'est quoi ce bordel ?

Mes premières impressions se retrouvent dans Denver, Colorado III.

1er septembre 2008 (Labor Day)

Chez Pazienza (que j'aime souvent beaucoup et parfois pas du tout) exprime vertement son indignation :

[John McCain]'s said that he's perfectly willing to risk the United States — a country that, as he's so fond of reminding us, has enemies that must be confronted; a country that's currently enmeshed in two wars — to achieve his goal of getting elected.

Ce que John McCain dit, c'est qu'il est parfaitement prêt à risquer les États-Unis — un pays qui, comme il aime à nous le rappeler, a des ennemis qui doivent être affrontés ; un pays qui est présentement empêtré dans deux guerres — pour atteindre son but d'être élu.

Comment la mère de 5 enfants mineurs dont une enceinte et le plus jeune trisomique peut-elle avoir le temps d'être vice-présidente ? En venant du parti des valeurs familiales et cætera, qui plus est ? Certains pourraient prendre cela comme une attaque sexiste. Pas du tout. Je refuse juste de me laisser vendre le « j'ai cinq enfants, je sais ce que c'est que de s'occuper dans sa famille » quand manifestement elle sait surtout ce que c'est que de déléguer la tâche. Et je n'ai rien contre les mères qui ne passent pas 24h sur 24 à s'occuper de leurs enfants, mais il est manifeste que Sarah Palin passe très peu de temps avec eux, et que si elle peut se le permettre, c'est bien parce qu'elle est relativement riche et qu'elle peut compter sur sa famille pour l'aider ; c'est donc assez facile pour elle de ne pas passer la moindre mesure pour aider les parents (congés maternité, etc...).

Leighton Woodhouse nous livre Le piège Palin (The Palin Trap) dans le Huffington Post.

The McCain campaign is going to trot Palin out whenever they need to make the case that they feel America's pain. They're going to contrast her story to Obama's, and even to Biden's (not the part about being a scrappy kid from Scranton, but the part about being in the Senate for a million years). They're going to have her stick relentlessly to her personal biography, and avoid at all costs any discussion of policy. And whenever any Democrat attacks her for being inexperienced, they're going to turn to working class voters and ask why all these Harvard-educated, pointy-headed know-it-alls think that they know better how to help working families than a woman who worked her way through a demanding career while raising five kids, stayed married to her hard-working husband, and was so successful that she became a governor and then a VP nominee.

La campagne de McCain va ressortir Palin chaque fois qu'ils auront besoin de prouver qu'ils ressentent la douleur de l'Amérique. Ils vont faire ressortir le contraste entre son histoire et celle d'Obama, et même celle de Biden (pas la partie sur le fait d'avoir été un enfant bagarreur de Scranton, mais celle sur le fait d'avoir été au Sénat pendant un million d'années). Ils vont faire en sorte qu'elle colle implacablement à son histoire personnelle, et évite à tout prix la moindre discussion politique. Et dès qu'un Démocrate l'attaquera sur son inexpérience, ils se tourneront vers les électeurs de la classe travailleuse et demander pourquoi tous ces gens éduqués à Harvard, ces je-sais-tout intellos, pensent qu'ils savent mieux comment aider les familles qui travaillent qu'une femme qui a travaillé tout au long d'une carrière exigeante tout en élevant cinq enfants, restant mariée[2] à son mari dur à la tâche, et à tellement bien réussi qu'elle et devenue gouverneur et ensuite candidate à la vice-présidence.

2 septembre 2008

On apprend, par exemple via le Washington Post, que Palin a utilisé en 2008 son droit de véto pour réduire le financement d'un programme de l'État d'Alaska visant à donner un foyer aux mères adolescentes. Les mères adolescentes n'ont qu'à avoir une famille pour les soutenir.

3 septembre 2008

La blague sur la proximité de l'Alaska et de la Russie qui fournirait à Palin son expérience internationale se fait jour. Enfin, à l'époque, je crois que c'est une blague.

Are these ppl SERIOUS about the "Alaska is next to Russia" argument? : Parce que ces gens sont sérieux au sujet de l'argument « l'Alaska est proche de la Russie » ?

So at least one person besides himself thinks (or rather, claims) that McCain is bringing change: Palin : Il y a donc au moins une personne en dehors de lui qui pense (ou plutôt, prétend) que McCain apporte du changement : Palin.

Palin: about the same amount of 'dirt' has been digged about her as about Obama in the past year or so, but in an amazingly 6-day swirl. : Palin : la même quantité de saletés a fait surface à son sujet qu'à celui d'Obama pendant l'année passée, mais pendant une impressionante période de six jours.

Chez Pazienza (encore lui) compare Palin au grand GiBi avec une éloquence qui dépasse largement les limites du politiquement correct. Éloignez les enfants des écrans pour les phrases suivantes, y a des gros mots.

The people Sarah Palin was chosen to appeal to [...] don't care about her lack of qualifications; they just want to feel like they could sit down and have a beer or a glass of warm milk with her.

If you remember, that's exactly the kind of bullshit non-thinking that gave us eight years of an overgrown frat boy who couldn't find his asshole with two hands and an ass map but who knew how to throw on a cowboy hat and go to NASCAR races or dress up like a fighter pilot and say lunatic crap like "bring it on" just to ingratiate himself to Toby Keith America.

Remember him?

That's the guy who got us into the fucking mess we're in right now — at home and abroad.

Les gens auxquels Sarah Palin a été choisie pour plaire[3] [...] se moquent de son manque de qualifications ; ils veulent juste avoir le sentiment qu'ils pourraient s'assoir avec elle et boire une bière ou un verre de lait chaud[4]

Si vous vous souvenez, c'est exactement le genre d'absence de réflexion à la con qui nous a donné huit ans d'un lycéen mal dégrossi qui n'était pas capble de trouver son trou du cul avec deux mains et une carte mais qui savait comment se coller un chapeau de cowboy sur la tête et aller voir les courses de voitures ou s'habiller comme un pilote de chasse et dire des conneries de lunatique comme Bring it on (« qu'il y vienne », dans les films de gangsters) juste pour faire plaisir à l'Amérique de Toby Keith[5].

Vous vous souvenez de lui ?

C'est le type qui nous a conduit au merdier dans lequel nous nous trouvons maintenant — ici comme à l'étranger.

Toi, je sais pas, mais moi je me vois tout à fait en train de boire une Guinness avec Obama, alors qu'avec Palin, non, même pas un café, merci. C'est mon côté intello élitiste.

4 septembre 2008

Ma minute pipole Trig, Piper, Willow, Bristol and Track? Are these typical Alaskan names? : Trig (comme trigger, gâchette, ou trig, trigo(nométrie)), Piper (comme un joueur de cornemuse, cf. le célèbre He who pays the piper calls the tune, celui qui paye le joueur de biniou choisit la musique), Willow (comme un saule pleureur), Bristol (presque comme Oxbridge !) et Track (comme track, une piste de course) ? Ce sont des noms traditionnels d'Alaska ?

"Victory in Iraq is finally in sight ... he wants to forfeit." Clearly, this lady is deluded. : « La victoire en Iraq est enfin proche... et il[6] veut déclarer forfait ? » Cette femme se fait clairement des illusions.

Roger Simon publie sur Politico Why the media should apologize to Palin, Pourquoi la presse devraient présenter ses excuses à Palin.

It is not our job to ask questions. Or it shouldn’t be. To hear from the pols at the Republican National Convention this week, our job is to endorse and support the decisions of the pols.

Ce n'est pas notre boulot de poser des questions. Ou ça ne devrait pas l'être. D'après les sondages de la Convention Nationale Républicaine de cette semaine, notre boulot est d'approuver et de soutenir les décisions des sondages.

Fourth, we should stop making with all the questions already. She gave a really good speech. And why go beyond that? As we all know, speeches cannot be written by others and rehearsed for days. They are true windows to the soul.

Unless they are delivered by Barack Obama, that is. In which case, as Palin said Wednesday, speeches are just a “cloud of rhetoric.”

Quatrièmement, nous devrions arrêter de poser toutes ces questions sans arrêt. Elle a fait un très bon discours. Et pourquoi aller plus loin ? Comme nous le savons tous, les discours ne peuvent pas être écrits par d'autres et répétés pendant des jours et des jours. Ils sont de vraies fenêtres sur l'âme.

Sauf s'ils sont faits par Barack Obama, évidemment. Auquel cas, comme Palin l'a dit mercredi, les discours sont juste un « nuage de rhétorique ».

A lire ça maintenant, ça me rappelle le dernier débat, lors duquel McCain a accusé Obama de remettre ça avec son éloquence. On n'a pas idée de savoir s'exprimer.

Je m'interloque et m'étrangle dans Holly Molly, People.

5 septembre 2008

"Obama raises over $8 million after Palin speech". Priceless. : Obama lève huit millions de dollars de fonds après le discours de Palin. Ça n'a pas de prix.

7 septembre 2008

Palin hiding for two whole weeks between her RNC speech and her next interview with the media? Are these people for real? : Palin se cache pendant deux semaines entières entre son discours à la Convention Nationale Républicaine et sa prochaine interview avec la presse ? Est-ce que c'est gens sont réels ?

8 septembre 2008

J'évoque encore Palin dans C'est pas fini toute cette politique ?.

9 septembre 2008

On apprend sur Op-Edna que sous la direction de Palin, la police de Wasilia faisait payer aux victimes de viol leur kit. Autrement dit, faisait payer aux victimes la collecte de preuves. Le féminisme ne l'étrangle certainement pas.

Damn the "liberal media"! They can't help but attack Palin! They are sexist! And evil! : Au diable la « presse libérale » ! Ils ne peuvent pas s'empêcher d'attaquer Palin ! Ils sont sexistes ! Et mauvais !

Je rigole devant ce badge (Votez Obama, sauvez un élan !)

On apprend qu'avec des amies pareilles, Palin n'a pas besoin d'ennemis : une interview de ses amies de toujours révèle qu'elles ne la soutiennent pas vraiment politiquement.

11 septembre 2008

WTF? Palin srsly mentioned the possibility of going to war with Russia? Don't bother with the CERN, we'll just have a nuclear war instead : C'est quoi ce bordel ? Palin a sérieusement mentionné la possibilité d'entrer en guerre avec la Russie ? Ne vous inquiétez plus pour le CERN, on aura une guerre nucléaire à la place.

12 septembre 2008

You thought everybody had given up on the idea that the war in Irak was meant to fight Al-Qaeda? Not Palin! Soon she'll be talking WMD... : Vous croyiez que tout le monde avait laissé tombé l'idée que la guerre en Iraq avait pour but de combattre Al-Qaïda ? Pas Palin ! Bientôt elle nous parlera d'armes de destruction massive...

14 septembre 2008

Une manifestation des femmes d'Alaska contre Palin est décrite comme le plus grand rassemblement politique de l'histoire de l'état. Ça fait toujours plaisir!

Côté blog, j'en remets une couche avec Why I Care.

17 septembre 2008

Sarah Palin s'adresse à des journalistes de son avion de campagne pour la première fois, au sujet du rachat d'AIG par le gouvernement. Je me trouve dans l'incapacité de traduire ses commentaires qui ne sont clairement pas en anglais correct.

19 septembre 2008

Palin a une bonne idée. Dommage qu'Obama l'ait déjà mise en place. Avec le support de McCain. En 2006. (Il s'agissait de rendre publiques sur Internet les dépenses fédérales.)

21 septembre 2008

Palin ne débattra pas avec Biden dans un format libre parce que cela serait « à son désavantage ». On parle toujours de présidence potentielle des États-Unis d'Amérique, là ?

24 septembre 2008

Palin ne fait pas de débats libres, McCain veut reporter son débat avec Obama. Ces gens commencent vraiment à avoir l'air très effrayé...

Pas directement à propos de Palin, mais n'empêche... The electoral campaign. I've never had such sad, incredulous, irate fun. eg http://snurl.com/3tsn1 was a good laugh (if a bit hysterical). : La campagne électorale. Je ne me suis jamais autant amusée de façon si triste, incrédule et furieuse. Un exemple de fou rire (certes légèrement hystérique) est cette photo de Michael Douglas en bretelles, légendée « Je suspends mon pantalon pour sauver Wall Street ».

Je me pose des questions (rhétoriques) sur la campagne électorale dans Questions.

25 septembre 2008

Now she called Kissinger naive. I think it's time to throw in the towel, forget about this whole VP nomination mess, and go get drunk. : Et maintenant elle a qualifié Kissinger de naïf. Je pense qu'il est temps de passer l'éponge, tout oublier au sujet de cette nomination à la candidature de vice-président, et d'aller boire un coup.

28 septembre 2008

Je commence à bien aimer les Alaskans, qui organisent une manifestation anti-Palin de plus...

Je m'emporte dans Krazy Kitty lit les journaux.

30 septembre 2008

Maybe we shouldn't focus on Palin's more than obvious incompetence. But remember: McCain choose her. What does that say about his judgement?. Peut-être bien qu'on ne devrait pas se concentrer sur l'incompétence plus qu'évidente de Palin. Mais n'oubliez-pas : McCain l'a choisie. Qu'est-ce que ça dit de son jugement ?

Je traduis (de mon mieux) des extraits de l'interview de Palin par Couric dans Bonus Track.

Le Monde en ligne, quant à lui, révèle que Sarah Palin est une créationniste convaincue et les commentaires et e-mails sur le sujet déferlent dans ma boîte mail.

3 octobre 2008

Debate watching: awesome. (Palin did not answer the questions, Biden talked of himself in the 3rd person... their usual stuff) Regarder le débat : fantastique. (Palin n'a pas répondu aux questions, Biden a parlé de lui à la troisième personne, la routine.)

And while we're at it: Palin's not here to attract independants or "feminists" voters. She's here to attract the Evangelical Republicans. Et tant qu'on y est, Palin n'est pas là pour attirer les électeurs indépendants ou « féministes ». Elle est là pour les républicains évangélistes.

En effet, McCain n'est pas assez religieux pour les goûts de toute une frange de l'électorat conservateur chrétien... et l'intégrisme est suffisamment répandu pour être flatté.

6 octobre 2008

Je développe sur le débat vice-présidentiel dans Divertissements à l'Américaine.

Palin as good as calls Obama a terrorist and let her supporters demand that he be killed http://snurl.com/44u8m Head, meet wall. Wall, head.. Palin qualifie quasiment Obama de terroriste et laisse ses fans réclamer qu'il soit assassiné. Tête, mur, mur, bureau.

18 octobre 2008

C'est pas bien de se moquer, mais... http://www.palinaspresident.us/

23 octobre 2008

The Republican platform is made of planks. Strong, solid ones. http://snurl.com/4n4lu Planks, planks, planks, planks! La plate-forme électorale Républicaine est faite de planches. Des planches fortes et solides. Planches, planches, planches planches !

Sarah Palin répond à des questions sur la plate-forme Républicaine (qui est apparemment un important point de discorde tellement elle est conservatrice), à base de planches. Les citations qui suivent sont d'elle, et je traduis de mon mieux (sujet-verbe-complément, connaît pas, et Mitternacht qui est traductrice est d'accord avec moi).

This is a strong platform around the planks in this platform that respect life and respect the entrepreneurial spirit of this great country and those things, back to the social issues that are what Republicans, at least in the past, had articulated and tried to stand on.

Now, finally, we have very solid planks in the platform that will allow us to build an even stronger foundation for our country. [...] You would maybe have assumed that we would have gotten further away from those strong planks. [...] People are going to see the clear contrasts, you just go to the planks in our platforms and that's where you see them.

I am such a strong believer that McCain believes in those strong planks and we do have good conversations about some of the details of the different planks and what they represent. [...] It's most important though, as you're suggesting, that Americans know that John McCain is solidly there on those solid planks in our platform that build the right agenda for America.

C'est une plate-forme forte autour des planches de cette plate-forme qui respectent la vie et respectent l'esprit d'entrepreneuriat de ce grand pays et ces choses, pour en revenir aux questions sociales qui sont ce que les Républicains, du moins par le passé, ont articulé et essayer de se tenir dessus.

Maintenant, finalement, nous avons des planches très solides dans la plate-forme qui vont nous permettre de construire des bases encore plus solides pour notre pays. [...] Vous avez peut-être supposé que nous nous serions distancés de ces solides planches. [...] Les gens vont voir des contrastes clairs, il suffit d'aller voir les planches dans nos plate-formes et c'est là que vous les voyez.

Je crois profondément que McCain croit en ces solides planches et nous avons de bonnes conversations au sujet des détails des différentes planches et ce qu'elles représentent.[...] Il est de la plus haute importance, cependant, comme vous le suggérez, que les Américains sachent que John McCain est solidement là sur ces solides planches de notre plate-forme qui construisent le bon programme pour l'Amérique.

En fait, cette femme est super forte en menuiserie.

25 octobre 2008

I am appalled by Palin's dismissal of fruit fly research. Unless it was a dismissal of a collaboration with Paris, France? AAAAAUGH : Je suis horrifiée par la façon dont Palin balaie la recherche sur les drosophiles d'un revers de la main. Ou alors elle balayait une collaboration avec Paris, Fance ? AAAAARGH !

Notes

[1] Difficilement traduisible, mais « c'est quoi ce bordel ? » fera l'affaire

[2] Car, oui, rester marié, c'est un exploit de Sarah Palin. Le fait que Barack Obama soit resté marié à Michelle, le fait que Joe Biden soit resté marié à sa première femme jusqu'à ce qu'elle décède et n'ait toujours pas quitté la suivante, on s'en fout. Le fait que John McCain ait, lui, quitté sa première femme (défigurée par un accident de voiture, mais ça n'a bien sûr rien à voir), on s'en fout. Mais regardez, Sarah Palin, elle est restée mariée !

[3] NDK² : Je n'arrive pas à savoir si ma construction est correcte — c'est probablement la preuve que non.

[4] NDK² : Pour une raison que j'ignore, les Américains boivent leur lait chaud dans des verres et non pas dans des tasses comme tout le monde.

[5] Mais si, Toby Keith, le chanteur de country, American Soldier, tout ça

[6] NdK²: Barack Obama