American Rhapsody
F.A.Q. | Contact | Liens | In English

lundi, décembre 16 2013

Note de service

AmRhaps est de retour à Paris et il faut que j'actualise la bannière. Mais je suis en train de bosser sur un nouveau thème pour fêter ça, et ça me prend un peu de temps. Hold your horses.

dimanche, août 25 2013

Huit ans

Huit ans.

Huit ans que j'ai embarqué à Charles-de-Gaulle, direction la Californie, via Chicago.

Huit ans que je me suis embarquée dans une aventure dont je n'avais aucune idée d'où elle allait me mener.

Lire la suite...

mercredi, mai 20 2009

Tada !

Comme je suis très occupée à préparer mon départ pour Israël, reprendre le projet de mon cobural avant qu'il ne défende sa thèse dans neuf jours, finir deux papiers pour dans à peine plus de deux semaines et m'assurer que deux collaborateurs sauront se débrouiller sans moi cet été, et je ne parle pas des symposiums de fin d'année, des compte-rendus à rédiger, ni du bordel administratif dans lequel je me retrouve une fois de plus, j'ai décidé de mettre à jour AmRhaps,

J'en avais marre de ne plus écrire que sur Touitter à coup de 140 caractères, mais je m'étais mis dans la tête de ne plus écrire sur AmRhaps avant d'avoir fini le chantier en cours (et démarré depuis environ, quoi, neuf mois).

AmRhaps tourne donc désormais sous Dotclear 2.1.5. J'en ai sué pour adapter mon thème (il coince encore un peu aux entournures, d'ailleurs), et encore plus pour faire en sorte que les URL restent jolis et cohérents. Les fils atom et rss devraient continuer de fonctionner, mais n'hésitez pas à me faire part d'éventuels glitchs.

Par ailleurs, AmRhaps a désormais un coin tout en anglais. Si vous êtes anglophone, n'hésitez pas à aller visiter, je compte écrire des billets différents sur les deux espaces, et je ne me plaindrai pas si vous commentez en français.

Et avec tout ça, je suis en retard pour mon cours de tango argentin.

lundi, janvier 19 2009

Sabliers givrés, grain huit

Il semblerait que nous ayons égaré Kozlika ! Sur la demande de ses commentateurs, je poste donc ici l'amorce que j'ai choisie pour le huitième des sabliers givrés :

Les potions magique, c'est très facile. Il suffit d'avoir quelques ingrédients de base (La cendre volcanique et le venin d'Acromentula sont indispensables).

A vos plumes !

mardi, novembre 11 2008

Question technique

Vous aurez remarqué que depuis fin octobre le site amrhaps.net est difficilement accessible. Que souvent, soit il n'est pas accessible, soit il affiche une magnifique page de ndc.nu au lieu de mon joli blog avec son fond Miró.

J'ai eu des mots avec mon hébergeur. Qui me dit que tout va bien de leur côté, mais qu'ils ont eu des attaques de déni de service le 24 octobre (il y a donc, attends je compte, plus de deux semaines), et que par conséquent ils ont dû changer l'adresse IP du serveur qui héberge mon site, de 65.98.16.170 à 65.98.16.174. Et que mon problème est probablement dû à une mauvaise résolution du nom de domaine.

Parfois, quand on cherche à accéder amrhaps.net, le nom de domaine est résolu en 65.98.16.174, et tout va bien, le soleil brille, les petits oiseaux font cui-cui, les lecteurs peuvent lire mes bêtises et écrire des commentaires, et je peux accéder à l'interface d'administration. Parfois, le nom de domaine est résolu en 65.98.16.170, et là catastrophe, grosse grosse catastrophe, on se prend ndc.nu dans la rétine et impossible d'en décoller. (Parfois, aussi, on n'arrive à rien du tout, mais c'est une autre histoire.)

Je viens de réécrire à mon hébergeur dans l'espoir qu'ils puissent me file un coup de main, mais je n'y crois pas trop. Est-ce que quelqu'un qui, contrairement à moi, s'y connaitrait en télécoms (quel diplôme d'ingénieur télécom que j'ai ?), aurait la moindre idée de comment une propagation de DNS peut foirer un coup de temps en temps mais pas tout le temps, plus de deux semaines après le changement d'IP ?

mercredi, octobre 22 2008

Krazy Kitty repeint les murs

J'ai essayé d'arrêter le rouge et orange. Vraiment. J'ai d'abord donné dans le rose bubble-gum qui décorait les pages ces dernières semaines, mais à vrai dire sans grande conviction. C'était doux, c'était différent, c'était féminin, et ça m'a rapidement donné la nausée, façon indigestion de loukoums à la rose.

Du coup je m'y suis recollée, avec une palette dans les prune, parme et beige. Avec des motifs façon feuillage. C'était très joli. Stylé, classique, presque reposant pour les yeux. Je l'ai mis en place, et flingué deux minutes après, parce qu'il était tellement déprimant que sinon c'était moi, que je flinguais.

Lire la suite...

vendredi, août 1 2008

Ça faisait longtemps

Que je n'avais pas changé le thème de ce blog. Enfin, les couleurs, quoi ; j'aime cet agencement et je le garde. C'est d'ailleurs ma raison principale de ne pas passer à dotclear2.0 (qui vient de sortir) : transférer mon thème depuis la version 1.2 à la version 2.0 demande beaucoup plus d'efforts que ce que je suis prête à fournir.

J'aimais beaucoup les couleurs précédentes mais tout ce orange commençait à me lasser, voilà donc une palette plus douce (et plus rose, aussi). Merci de me faire remarquer les éventuels glitchs, et pour les râleurs du c'était-mieux-avant, je rappelle que la plupart des navigateurs modernes permettent de désactiver la feuille de style. Peut-être installerai-je un jour un menu pour permettre au lecteur de choisir son thème, mais ce n'est pas sûr du tout. Et j'ai même changé la gueule de mon twitter pour aller avec, parce que je ne suis rien si ce n'est une fille coordonnée (quoi mes sandales rose pale ne vont pas du tout avec mes vêtements beiges ? Ben t'as qu'à me trouver de jolies sandales confortables, hein, parce que dans ce pays, c'est pas gagné[1], et mes belles Buggy, elles ont la semelle qui commence à être sérieusement usée.)

C'était mon petit cadeau à moi-même pour fêter la fin de mes TD et corrections de copie (on en reparlera sûrement). Maintenant je peux aller candidater pour les postes de moniteur en automne, wou-hou !

Notes

[1] surtout quand on n'aime pas les tongs, mais que veux-tu, le machin entre les doigts de pieds, je trouve ça inconfortable au possible.

mardi, janvier 15 2008

Victory, at last.

J'ai les yeux qui brûlent, une envie furieuse de dormir, et j'ai pas levé le cul de mon siège d'ordinateur pendant bien trop longtemps pour que ce soit raisonnable, mais ce site ressemble enfin environ à ce que je voulais en faire.

Si y a des trucs cassés ou qui font mal aux nyeux (comme des fautes d'orthographe dans la liste de lecture), hop, dans les commentaires.

Par contre si c'est pour dire que la nouvelle feuille de style elle est trop moche, passez votre chemin, parce que j'en ai sué pour la faire marcher. Et AmRhaps, entre les moments où y avait juste des blocs de couleur pour identifier les différents éléments de la page, et ceux où y avait des commentaires qui dépassaient de partout, c'était pas joli-joli à voir, du tout.

Alors, oui, si tu regardes dans le détail, c'est codé avec les pieds. Mais la feuille de style, elle est valide, je te ferai dire. (Même moi je n'en reviens pas.)

Edit du 16 janvier à 10:33 PCT Attention, je viens de réparer la date/heure des commentaires, qui sont maintenant à l'heure californienne et non pas GMT. Pour les 8 prochaines heures environ, les nouveaux commentaires apparaîtront donc avant certains des commentaires déjà publiés. Et non, je ne vais même pas essayer de changer l'heure de ces derniers, j'ai une thèse dont je dois m'occuper, aussi.

mardi, septembre 4 2007

La questionnée questionneuse

Et voilà-t-y pas que par la grâce (ville des parfums) d'une chaîne bloguesque tellement hype qu'elle en est presque web 3.0 (non moi non plus je ne suis pas très sûre de savoir ce que c'est le web 2.0, raison de plus d'ailleurs), je me fais l'espace d'une note intervieweuse de choc.

Les questions, en suivant (comme on dit chez moi). Si vous avez un blog, faites-en donc une note, et liez-la en commentaire (ou rétro-truc-pédalez, comme vous voulez, mais je vous préviens, l'art du rétropédalage n'a jusque là été apprivoisé que par Mon Ange et des vendeurs de petites pilules bleues), sinon, griffonez-donc vos réponses ci-dessous.

Lire la suite...

jeudi, juillet 26 2007

C'est l'été...

... AmRhaps se venge et fait mal à tes noeils !

Si tu as trop mal à tes noeils, essaie Voir > Style de la page > Pas de style dans ton Renard de Feu, si tu as un autre navigateur, débrouille-toi, c'est pas l'assistance technique ici. Enfin je sais pas toi mais moi j'en pouvais plus, du rose.

Sinon tout va bien, je me suis fait bouffer par les moustiques en pleine alerte au virus du Nil occidental, mais j'ai passé avec succès le code de la route californien (un jour, j'aurais un permis de conduire, mais vu que j'ai pas exactement les moyens d'avoir une voiture, c'est plus décoratif qu'autre chose). C'était vachement difficile, le QCM sur une feuille de papier, avec des questions du genre :

Le feu passe à l'orange[1] alors que j'approche d'une intersection. Je dois :
a - Ralentir et traverser l'intersection avec prudence
b - Accélérer pour dégager l'intersection avant que le feu ne passe au rouge
c - M'arrêter avant l'intersection, si possible

Je te rassure y a aussi des questions sur est-ce que tu peux transporter de l'alcool dans ton véhicule et à partir de quel âge et poids un gosse n'est plus assigné au siège enfant.

Mais rien sur les chatons. Décevant.

Notes

[1] bon ici il passe au jaune mais bon c'est environ tout à fait pareil

- page 1 de 2

Je lis

Surtout des polars. À l'occasion, des romans de fantasy loufoque, du théâtre, de la littérature chinoise traduite en italien (j'ai des amis formidables), des vrais livres bien écrits.

J'écoute

of Montreal, Caravan Palace, the Ditty Bops, Dango Reinhardt, the National, Minor Majority, Léo Ferré, Beethoven, Sonny Rollins, Laura Marling, Erlend Øye, Hjaltalin, Sufjan Stevens, Yuri Bashmet. Entre (nombreux) autres.

Je suis

occupée ouh là beaucoup très très, enchantée par Oscar Wilde (One should always be a little improbable), vaguement improbable, toujours aussi liberté, égalité, schtroumph 1er (merci Plantu).

Pensée profonde

"Partir, c'est mourir un peu. Mais mourir, c'est partir beaucoup."
[Alphonse Allais]

Mentions (presque) légales

Blog garanti sans conservateurs.
Déconseillé aux moins de 36 mois.
A manipuler avec précaution.
Attention, chaton méchant.*
 
* Rayer les mentions inutiles.