Quelques questions (et leurs réponses)

Qui ?

Après s'être exilée pendant cinq ans pour les besoins de la cause (une thèse) dans le sud de la Californie, Krazy Kitty a laissé derrière elle les plages de sable fin, les palmiers, les stars hollywoodiennes, les grosses voitures et les jeunes surfeurs blonds pour revenir en Europe. Elle vit actuellement en Germanie, où elle continue de servir la science et écrire des bêtises sur l'Internet Mondial quand elle n'est pas trop occupée à voyager.

Pourquoi ?

Par narcissisme évidemment : le plaisir de voir ses petits mots étalés à la face de l'Internet Mondial, de relever ses statistiques, de lire des nouveaux commentaires, de poster des photos de chatons kromeugnons et d'inviter les gens de l'Internet Mondial à faire péter les koms.

Nan jdéconne. Comme tous les expats, pour garder le contact avec les gens restés en France (ou partis dans d'autres contrées) ; pour partager sa découverte des Stazunis puis de la Germanie ; pour débiter ses conneries sur le oueb ; et par narcissisme évidemment.

Et plus précisément ?

Krazy Kitty dispose de plusieurs bras, jambes et pieds, dans les quantités réglementaires, ce qui ne les empêche pas de se révéler plus encombrants qu'utiles, parfois. Le tout fait un mètre soixante-huit en chaussettes à rayures, soit cinq pieds six pouces si tu comptes en américain (ce qui n'est pas conseillé), et fonctionne tant bien que mal sur un arrière-plan de dos en vrac, hanche en grève et canal carpien.

Krazy Kitty écoute beaucoup de musique (mais pas de hip-hop basique ni de dance ou de techno siouplait merci), lit à peu près tout ce qui lui tombe sous la main (au nombre des résistants, compter L'Iliade, Docteur Jivago, Les ailes de la colombe et les derniers Patricia Cornwell), et déteste le coca-cola.

Krazy Kitty aime bien danser, surtout le tango argentin et le lindy hop, mais aussi éventuellement toute forme de swing, rock ou salsa, voire juste n'importe comment sur n'importe quelle musique qui a vaguement du rythme, et passe de toute évidence beaucoup trop de temps à en parler.

Krazy Kitty parle français, marseillais, anglais, beaucoup pour ne rien dire, médiocrement allemand, un peu espagnol, quelques phrases d'italien et encore moins de danois (Hvad med dig?).

Krazy Kitty est une sale gauchiste, s'auto-proclame fièrement féministe après des années passées à croire que ça voulait dire être contre les hommes et contre les soutifs, se fout royalement de ton opinion sur son poids et ses poils, trouve ça bien triste pour toi si tu crois qu'au fond elle ne peut pas vraiment être heureuse sans mec, et a une passion incontrôlée pour les chapeaux.

Pourquoi Krazy Kitty ?

Parce que Krazy Kat et Ignatz the Mouse (et Krazy Kitty prend des briques pour des preuves d'amour si elle veut — ou des preuves d'amour pour des briques, d'ailleurs).

Et pour finir, un classique : Waaaaa tu as passé ton bac à quatorze ans ?!

Oui, la demoiselle a eu le bac à quatorze ans. Oui, la demoiselle était "précoce". Oui, c'était il y a plus de douze ans. Oui, on peut passer à autre chose maintenant. Vous pouvez néanmoins lire ici et là-bas ce qui a déjà été dit sur le sujet. Et ne plus jamais me poser la question.